Comment aménager sa classe Montessori en 7 étapes :

En premier lieu il est important de rappeler la finalité de l’école, de la classe et de l’enseignant en pédagogie Montessori. Quoi de mieux pour cela qu’une citation de Maria Montessori elle même.

« La tache de l’enseignant est de permettre à l’enfant de développer son intelligence par sa propre activité autrement dit, en la rendant autonome »

Or il est clair que si votre environnement est adapté vos gestes et vos pratiques seront simplifiés dans cette tache ardue qui vous est confié.

Quelques conseils simples peuvent aider à rendre votre classe accueillante,tout en invitant au travail autonome.

Pour cela, on vous confie 7 grands principes :

  • Choisissez du mobilier adapté à la taille de l’enfant rendant accessible le matériel pédagogique, comme des étagères basses, ouvertes et des chaises faciles à soulever pour lui.

 

  • Donnez une place à chaque objet. Cela contribue à l’ordre et donne des repères spatiaux sécurisant.

 

  • Limitez les affichages, les dessins, les objets en hauteur. Ils nuisent à la concentration. Un dessin en hauteur ne peut pas être observé par un enfant. Il ne lui profite donc pas, bien au contraire.

 

  • Choisissez votre matériel et disposez-le par zones : vie pratique, langage, mathématiques, géographie, art, sciences etc

 

  • Désencombrez pour faciliter le mouvement. Pour cela, quelques pistes : Enlevez les jouets volumineux. Favorisez le travail au sol sur tapis et retirez des chaises. Enlevez les bancs et faites vos regroupements autour d’une ellipse au sol. Observez le mouvement et la dynamique de la classe pour voir les points d’amélioration possible. N’hésitez pas à tester une nouvelle organisation de l’espace, et ce à tout moment de l’année.

tapis montessori

  • Permettez le choix de l’activité : Cette liberté nécessite que la consigne, pour utiliser le matériel, soit comprise par l’enfant. Autorisez-le à choisir une activité, dont vous lui avez déjà montré les gestes attendus. Une fois celle-ci présentée, l’enfant peut la reprendre et la répéter.  Des temps de travail long sont à privilégier, pour qu’il ait le temps de s’investir, donc tant que l’enfant travaille ne l’interrompez pas. Vous pouvez aussi être force de proposition, car il est parfois difficile de savoir ce que l’on veut à trois ans.
  • Mettez à disposition chaque matériel en un seul exemplaire pour permettre l’échange et la coopération entre les enfants. Si vous avez une classe multi âge (ce qui est souhaitable) les grands présenterons aux plus jeunes leur travail et les jeunes observeront les plus grands. Tant qu’ils ne détournent pas le matériel et ne dérangent pas la classe, laissez les échanger sans intervenir. De plus, ainsi vous limitez la nuisance de la comparaison /compétition et invitez à la collaboration et au partage, ce qui est bien plus porteur pour acquérir de nouvelles connaissances.

« Lorsque les enfants apprennent en observant ceux de leur âge, ou lorsque les plus grands initient les plus jeunes, l’éducateur doit s’abstenir d’intervenir.  Satisfait et certain que sa discrétion est la clé d’un plus grand succès. »

Maria Montessori

Pourquoi suivre ces principes ?

Maria Montessori accordait une grande importance à l’aménagement de l’espace, car les enfants selon elle, absorbent leur environnement. Pour simplifier énormément cette idée, disons, que des enfants dans une classe désordonnée, seront désordonnés.

Votre rôle en tant qu’éducateur est donc, comme elle le disait si bien, d’être le trait d’union entre l’enfant et son environnement, en lui en proposant un de qualité. L’enfant dans cet espace riche d’enseignement, apprendra par lui-même, pour lui-même.

Pour cela il est primordial que vous ayez réfléchit et pensé cet environnement, et à tout ce que vous souhaitez transmettre.

Ce premier point est sans conteste le socle de votre enseignement.

« L’éducation est un processus naturel effectué par l’enfant. Ce processus n’est pas acquis par l’écoute d’un discours mais par des expériences avec son environnement. »

Maria Montessori

 

Si vous voulez allez plus loin, gardez-en tête que l’école est une seconde maison pour les enfants, ils devraient pouvoir si sentir aussi bien. Pour donner de la chaleur et de la vie à votre environnement, disposez quelques plantes, de beaux cadres, laissez les enfants ôter leurs chaussures et mettre des chaussons, cuisiner et lire pour partager des temps collectifs.

Pour vous donner de l’inspiration :

Voici quelques modèles de classe Montessori. Comme vous le constaterez il n’existe pas un modèle unique : à vous de créer !

matériel montessori

aménagment classe montessori

 

classe montessori

 

Si vous avez déjà fait des changements dans votre classe partagez nous les photos !! Cela sera une vraie source d’inspiration !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *