Maria Montessori nait en 1870 et décède en 1952.

Sa vie commence à 2h40 en Italie dans la ville de Chiaravalle. Ses 82 années furent intenses, contrastées et soumises aux aléas de l’humanité et aux défis de son temps.

Elle devient la première femme médecin d’Italie, s’oppose au régime de Mussolini et quitte son pays, Elle développe une pédagogie de l’enfance novatrice et prend position lors de nombreuses conférences sur le droit des femmes, Elle est nominée pour le prix Nobel de la paix, et cela n’est que le plus notable dans sa vie extraordinaire !

C’est pourquoi il m’est impossible de résumer la vie d’une femme aussi complexe en une seule publication. Je fais donc le choix de partager mes découvertes sur sa vie passionnante en plusieurs articles. Dans ce premier volet j’aborde son enfance. C’est à la fois le thème central de son existence et la meilleure façon de commencer à parler de cette femme hors norme.

L’origine du destin de Maria Montessori

Lorsque l’on expose la vie d’un Homme on parle de ses exploits, de ses conquêtes mais qu’est ce qui a vraiment rendu l’Homme exceptionnel. De quelle manière un destin se créé, comment faire pour reproduire ce modèle vertueux. Comment un Homme devient grand et fait traverser ses idées dans le temps et l’espace.

Mon désir de comprendre comment Maria Montessori avait été éduquée, s’est vite heurté a un grand manque d’informations. Ce que l’on sait à ce sujet est assez factuel, elle a grandi à une époque où l’industrie du tabac faisait vivre sa région natale, son enfance a été imprégnée d’un contexte religieux fort et ses parents faisaient partis de la petite bourgeoisie.

enfance de maria montessori

Son éducation

Son père a eu l’opportunité de faire des études de rhétorique et d’arithmétique, puis une formation militaire. Il a été par la suite inspecteur des finances. Il est parfois décrit comme une personne strict et autoritaire. Sa mère quant à elle, est née dans une famille de propriétaire terrien. Malgré le classicisme bourgeois qui construit son éducation, elle est décrite comme ouverte aux idées nouvelles et très cultivées. Elle aurait d’ailleurs soutenu sa fille dans ses choix scolaires et notamment dans sa volonté d’intégrer la faculté de médecine.

Ce déficit d’information ne permet pas de connaître le modèle d’éducation reçu par Maria Montessori. Pourtant à la lumière des événements de sa vie on peut comprendre le rôle parental et environnemental dans sa destinée. Son père éduqué, soutien son instruction. Sa mère ouverte, la supporte dans une voie alors réservée aux hommes.

Son éducation religieuse lui enseigne le sacré, l’amour de son prochain et la croyance d’un destin pour l’humanité qu’elle décrira dans de nombreux ouvrages à travers ses propres croyances religieuses.

Une universalité enfantine

En somme,son enfance l’a construit comme il construit tous les hommes.

Je pense alors ne pas me tromper en concluant que Maria Montessori avait saisi l’impact de sa propre enfance sur ses capacités et sur ses choix.C’est d’ailleurs en partant de l’enfance, de cette période charnière,qu’elle a construit toutes ses théories.

Elle parle de l’enfant que l’on a tous été,c’est en cela que ses écrits sont les plus bouleversants,c’est je pense la clé de voute qui a permis à ses reflexions de traverser le temps et l’espace.Elle a réussi avec son génie à exposer l’universalité de l’enfance

Elle écrira d’ailleurs : “La grandeur de la personne humaine commence à la naissance de l’homme”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *