Je ne vais pas vous donner ma routine ou un plan de 20 000 activités pour occuper vos enfants dans cet article. J’aimerai cependant vous partager mon ressenti, car il est clair à présent que Confinement ne rime pas avec Montessori.

Pourtant, encore une fois cette pédagogie est source d’inspiration et l’un de ses principes fondateurs m’aide au quotidien.

L’environnement

L’ambiance est un des piliers fondateur de la pédagogie Montessori. Proposez l’activité la plus fantastique du monde ne suffit pas si la télé est allumée. Cet exemple un peu grossier démontre facilement que l’environnement compte tout autant que l’activité que vous allez proposer.

Or quand on n’est pas toute la journée chez soi on ne voit pas aussi nettement les points de frictions de notre environnement inadapté. Le confinement a été pour moi un révélateur. La guitare présente dans le salon n’est pas gênante en soi. Mais peut vite devenir votre pire ennemi lorsque vous avez besoin de calme. Elle sera peut être mieux dans la chambre ou en hauteur, et à ne sortir que lors de moments spécifiques.

N’oublions jamais non plus que les enfants ne voient pas 7 merveilles dans le monde, ils en voient des millions. Cette guitare sur son trépied ou se fragile vase ramené de voyage sont autant de merveilles à découvrir.

Si vous avez besoin de calme ou si vous avez peur pour votre vase. Ces objets peuvent devenir des points de conflits.

La répétition

Ha et bien sur, vous pouvez répéter inlassablement qu’il ne faut pas toucher à ce vase. Mais croyez moi, si cela n’a pas marché les 100 premières fois c’est que cette technique à malheureusement ses limites 🙂

Préparer votre environnement pour que chaque objet est un sens et soit adapté aux besoins de découverte de l’enfant. Cela aura plus de chance de vous faire des passer une journée sereine.

Situtation exceptionnelle

Cette situation est pour le moins étrange. Déplacer votre guitare ou votre vase va légèrement transformer votre salon et ajouter encore un peu d’étrangeté. Dites vous que c’est temporaire et pour le bien être de tous pendant ce temps un peu spécial.

Comme le temps passé à la maison est plus long, l’espace doit lui aussi être repensé. En tout cas, c’est le premier conseil que je donnerai et c’est le premier que j’ai appliqué.

Et croyez moi cela change dejà beaucoup de chose !

Bon courage à vous tous et je suis disponible en commentaires si besoin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *